Risques

Le R-12 est-il toxique ?

Le R-12 est un médicament. S’il avait été toxique, la Belgique ne l’aurait jamais enregistré en tant que médicament.

Le R-12 contient-il des hormones ?

Le R-12 ne contient aucune hormone, ce qui en fait un moyen contraceptif unique. La stérilité est un effet secondaire de la substance active et n’a rien à voir avec la contraception traditionnelle. L’effet est totalement réversible : après 4 à 6 jours, le pigeon redevient totalement fertile. Il n’y a dès lors pas de problème de malformations ou de lésions au niveau de la progéniture.

Le R-12 est-il nocif pour les autres oiseaux ?

Le R-12 n’est pas dangereux pour les autres oiseaux. En raison du caractère dominant des pigeons de ville, les autres espèces d’oiseaux et de pigeons n’ont pas l’occasion de manger le maïs. De plus, d’un point de vue anatomique, les autres oiseaux ne sont pas capables de picorer les grains de maïs. Pour éviter tout danger pour les autres animaux, les lieux de nourrissage sont suivis à l’aide de caméras. Ainsi, nous pouvons intervenir à temps, le cas échéant.

Les oiseaux de proie ne subissent en outre aucun effet du R-12. S’ils mangent un pigeon qui a pris du R-12, cela ne les rend pas malades ou stériles. Le couple de faucons pèlerins sur le clocher de l’église peut donc chasser et se reproduire en toute sécurité.

Y a-t-il des risques pour l’environnement ?

En mars 2010, l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) écrivait ceci : « Nicarbazin was not an irratant or sentisiser to skin. No safety concern for soil compartment, groundwater or by secondary poisoning was identified. » Ainsi, la nicarbazine n’a aucune influence néfaste sur l’environnement.

La quantité de nicarbazine contenue dans le R-12 est très faible. Un grain de maïs R-12 est recouvert d’environ 0,00032 gramme de nicarbazine et autour du grain de maïs se trouve une couche imperméable. Après le nourrissage, les grains de maïs excédentaires sont mis de côté. S’il reste tout de même des grains à terre, la couche imperméable évite que la nicarbazine entre en contact avec le sol.

Un exemple : pendant le nourrissage, un pigeon consomme quelque 10 grammes de R-12. Sur un lieu de nourrissage pour 50 animaux, nous jetons donc 500 grammes de R-12, ce qui correspond à 0,4 gramme de nicarbazine. Admettons qu’il reste encore 25 grains après avoir nettoyé l’espace, cela signifie qu’on laisse 0,008 gramme de nicarbazine sur place. Grâce à la couche imperméable des grains, il est très improbable que cette quantité de 0,008 gramme de nicarbazine disparaisse complètement dans le sol.

Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir au sujet de la sécurité.

Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur la composition du R-12.